Grands danseurs

Il y a un an j’étais loin de comprendre ce que je commence tout juste à piger maintenant sur un cheval mais j’avais des étoiles plein les yeux devant les charismatiques danseurs et danseuses à quatre jambes du mythique élevage Veiga à Golegã (Portugal). Ce ne fut pas un cours catastrophique avec la belle Bailarina que j’ai eu mais j’ai cependant compris que 1- il ne suffit pas d’avoir un fantastique cheval pour faire de bonnes choses et 2- les très bons cavaliers sont souvent très intuitifs et n’ont pas toujours rencontré les problèmes des cavaliers qui ne sont pas nés avec un cheval entre les jambes (et donc forment les nouveaux cavaliers sans trop de pédagogie).
J’espère pouvoir y retourner un jour, ne serait-ce que pour sentir de nouveau l’atmosphère unique qui règne dans un tel lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *